Laurent Alvaro langue

Baryton-basse

Stacks Image 19

Né à Bordeaux, Laurent Alvaro y acquiert d'abord une riche formation musicale (piano, basson, viole de gambe, écriture, direction d'orchestre) avant d'intégrer la troupe de l'Opéra national de Lyon où il interprète notamment Demetrius (A Midsummer Night's Dream), Schaunard (La Bohème) et Jupiter (Orphée aux Enfers).

Son répertoire de baryton-basse lui permet d'aborder des rôles de premier plan en France comme à l'étranger : Golaud (Pelléas et Mélisande) à l'Opéra-Comique, Toulon, Limoges et Malmö en Suède ; les quatre diables (Les Contes d'Hoffmann) à Lyon et Tokyo puis à Rouen et Versailles ; Méphistophélès (La Damnation de Faust) à Bordeaux ; Don Alfonso (Così fan tutte) à Rouen ; le marquis de la Force (Dialogues des Carmélites) à Lyon et Toulon, Pandolfe (Cendrillon) de Massenet à l'Opéra-Comique, au Konzerthaus de Vienne, Saint-Étienne et Luxembourg ; Wotan (Das Rheingold) et Frère Léon (Saint François d'Assise) à Montréal. Citons encore les rôles de Donner (Das Rheingold) et Morald (Die Feen) de Wagner ; Frank Maurrant (Street Scene) de Kurt Weill ; Léandre (L'Amour des trois oranges) ; Pietro (La Muette de Portici) ; Ramiro (L'Heure espagnole) ; Albert (Werther).

Il fait ses débuts à l'Opéra de Paris dans le comte de Gormas (Le Cid) de Massenet, puis Contenson (Trompe-la-mort), au Nederlandse Opera d'Amsterdam en Thoas (Iphigénie en Tauride), au Teatro Real de Madrid dans Ragueneau (Cyrano de Bergerac) d'Alfano, qui l'invite à nouveau pour le comte Capulet (Roméo et Juliette).

Auprès de Ruben Lifschitz, il se perfectionne dans le répertoire du récital, Lieder et mélodies. Récemment, il a interprété ses premiers Winterreise. Parmi ses partenaires pianistes : Hélène Lucas, Nathalie Dang, Sabine Vatin, David Zobel, Michaël Guido, Pascal Roger ou Jean-François Zygel.

Parmi ses projets : la prise de rôle de Telramund (Lohengrin) à Saint-Étienne où il chantera aussi les quatre diables (Les Contes d'Hoffmann), Méphistophélès (La Damnation de Faust) à Nantes et Angers, Orest (Elektra) à Bordeaux, Claudius (Hamlet) à l'Opéra-Comique.

mai 2017


Documents en téléchargement :
Stacks Image 163
Stacks Image 159
Stacks Image 161